La lingerie

La lingerie est une longue histoire de femme, de culture, et d’innovations… Petit point sur les moments qui ont marqués l’histoire de la lingerie mais aussi de la femme.

 

La lingerie française, petite histoire

Ayant d’abord un côté utilitaire, la lingerie apparaît comme quelque chose de sommaire durant la Grèce et la Rome antique : juste un bandeau de tissu placé sous la poitrine qui permettait à celle-ci d’être maintenue au quotidien.

Durant le Moyen Âge la tunique en coton ou en lin permet de remplacer le bandeau. Au début de la Renaissance, les ancêtres des corsets apparaissent et ne cessent d’évoluer. Comme on peut voir dans les films, les corsets sont étroits pour le plus grand malheur des cages thoraciques…

Depuis pas grand chose en matière d’évolution. Cependant, au 19ème siècle, le corset change car les femmes veulent bouger plus facilement, surtout quand on est en pleine période de guerre (1914-1918). Certes moins sexy, mais la lingerie fait respirer les femmes qui s’affirment grâce aux vêtements et sous-vêtements. Les jambes se dévoilent également : merci aux bas et porte-jarretelles.

La gaine dans les années 30 puis la guêpière dans les années 50 permettent de maintenir le bassin, de galber les poitrines. Le soutien-gorge commence donc à se populariser auprès de nous mesdames.

Avec les nouvelles matières, la révolution de lingerie se met en place : le Nylon, le Lycra, la soie, la résille, plus de dentelles, … les fantaisies sont à l’ordre du jour, la culotte et le soutien-gorge sont les armes de séduction par excellence.

De nouvelles coupes apparaissent dans les années 90, avec notamment les strings et les tangas qui passent inaperçus sous les vêtements.

Et depuis 2000, la tendance est aux mélanges et à la nostalgie : gaine, corset, guêpière, porte-jarretelle, … on se dévoile un peu moins mais les formes, les matières et les couleurs font que ces formes redeviennent à la mode. On sait séduire tout en portant des pièces confortables qui peuvent masquer nos petites rondeurs. Bientôt plus sexy que la dentelle, elles sont les compagnons de certaines occasions…

Entre le côté séduction, minceur ou confort… avez-vous choisi votre camp ? Comme quoi le sous-vêtement est  l’allier numéro 1 de la femme !

 

Qu’en est-il du marché français ?

Le marché de la lingerie représente en France plus de 2,6 milliards d’euros annuels en France. Ce chiffre a tendance a stagné mais rassurez-vous, vous, les femmes françaises êtes les premières avec la première position du marché en Europe.

La France comme l’Europe sont des marchés de maturité concernant le domaine de la lingerie. Ce sont donc les autres pays qui prennent exemple sur nous. Les grandes marques françaises veulent donc s’orienter à l’international en s’implantant dans le marché local.

Attention tout de même au marché chinois, qui représente plus d’une dizaine de % du chiffre d’affaires des corsetiers français. La Chine croît son chiffre d’environ 8 % chaque année.

Alors privilégiez la qualité française au reste du monde : dentelle de calais et d’autres matières nobles travaillées en France sont là pour vous séduire et vous rendre féminine en toute circonstance.

Laisser un commentaire